RISQUE-GESTION DES RISQUES-RISK MANAGER : UNE ACTUALITE CHARGEE

Il y a des semaines où les alertes se multiplient. Nous vivons une de ces périodes.

EN RESUME :

🏅Une multiplication des cyberattaques…

🏅Le cyber risque qui peut devenir risque de réputation (Voir Emma) ; le risque opérationnel qui se peut se transformer en risque de réputation (Affaires Buitoni et Kinder à deux jours d’intervalle)…Transversalité du Risque.

https://www.linkedin.com/feed/update/urn:li:activity:6915342632881725440/

🏅Le risque éthique dans sa dimension gouvernance amplifié par le régulateur-législateur (loi sur le devoir de vigilance) : Mac Donald’s

https://www.linkedin.com/posts/caroline-irigoyen-hse_travail-forc%C3%A9-harc%C3%A8lement-sexuel-abus-de-activity-6917002519051157504-BxF9?utm_source=linkedin_share&utm_medium=member_desktop_web

🏅Le rapport GIEC qui positionne le risque climatique comme risque majeur sur les cartographies…

https://www.linkedin.com/posts/caroline-aubry-_climat-le-mode-demploi-du-giec-pour-activity-6917012187194552320–L0L?utm_source=linkedin_share&utm_medium=member_desktop_web

🏅La guerre en Ukraine qui « révèle » le risque géopolitique…

🏆 Cette actualité rappelle, s’il en est besoin, que le risque est (doit être) une variable stratégique de la réflexion des organisations, que la mise en place d’une gestion des risques de type ERM est incontournable et que la fonction qui est (doit être) à la manœuvre est la Fonction Risk Manager.

C’est ma thématique de recherche. Riche et passionnante.

Bonne lecture.

Ci-dessous un article sur « l’affaire » Buitoni.

E. coli dans les pizzas Buitoni : ouverture d’une enquête pour « homicides involontaires »

Le parquet de Paris a entamé des investigations pour « homicides involontaires », « tromperie » et « mise en danger d’autrui ». Mercredi, la Direction générale de la santé a confirmé qu’il existait un lien entre l’apparition de plusieurs cas graves de contamination d’enfants par la bactérie E. coli et la consommation de pizzas Fraîch’up de Buitoni.

Le groupe Nestlé, propriétaire de la marque Buitoni, fait face à une enquête. Le parquet de Paris a indiqué ce vendredi avoir entamé des investigations après plusieurs cas graves de contamination d’enfants par la bactérie Escherichia coli et des décès, Mercredi, les autorités sanitaires avaient annoncé avoir établi un lien entre la consommation des pizzas surgelées de la gamme Fraîch’up de Buitoni et des cas graves de contamination.

Cette enquête confiée au pôle santé publique (PSP) du parquet de Paris dont la compétence est nationale, a été ouverte le 22 mars. « Le PSP, sur dessaisissement des parquets de Nancy et Saint-Malo et en application de sa compétence en matière d’infractions portant atteinte à la santé », s’est saisi de l’enquête, a ainsi précisé le parquet de Paris.

Deux enfants décédés

Dans le détail, l’enquête porte sur les infractions de « tromperie sur une marchandise, exposition ou vente de produits alimentaires corrompus ou falsifiés et nuisibles pour la santé, mise sur le marché d’un produit préjudiciable à la santé, mise en danger d’autrui, blessures involontaires et homicides involontaires ».

Elle a été confiée à l’Office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (Oclaesp), la Direction générale de la gendarmerie nationale, le service des enquêtes de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) et la Brigade nationale d’enquêtes vétérinaires et phytosanitaires (BNEVP) du ministère de l’agriculture, a précisé le parquet.

La France connaît depuis fin février une recrudescence de cas de syndromes hémolytiques et urémiques (SHU) liés à une contamination à E. coli. Santé Publique France indiquait mercredi que 75 cas étaient en cours d’investigation, dont 41 pour lesquels des syndromes hémolytiques et urémiques « similaires » ont été identifiés, et 34 pour lesquels des analyses supplémentaires sont en cours. Les enfants malades sont âgés de 1 à 18 ans. Deux d’entre eux sont décédés, même si le lien avec les pizzas n’a pas été confirmé dans leurs cas.

Les premiers tests réalisés par Nestlé, propriétaire de la marque Buitoni, sur le site de Caudry, dans le Nord, où sont fabriquées ces pizzas, sont revenus négatifs . « On ne comprend pas ce qui a pu arriver, mais nous allons développer un protocole d’analyse que nous allons soumettre aux autorités », avait précisé Jérôme Jaton, directeur général industriel de Nestlé, lors d’une conférence de presse ce mercredi.

Source AFP

Une réflexion sur « RISQUE-GESTION DES RISQUES-RISK MANAGER : UNE ACTUALITE CHARGEE »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s